Délégationde Marne-Ardennes

À Épernay

En attendant Noël, dans l’atelier de couture

Des calendriers de l’Avent

L’équipe du Secours Catholique d’Épernay a préparé Noël avec les habitués de l’accueil du Bernon, de toutes religions confondues. Ensemble, en un moment de partages et de détente, ils ont réalisé leur calendrier de l’Avent à accrocher dans leur maison.

En attendant Noël, dans l'atelier de couture

Noël, un anniversaire depuis deux mille ans de la naissance de Jésus… Durant les quatre semaines de décembre, ce temps de l’Avent pour les chrétiens, nous décorons nos maisons, installons un sapin, une crèche, allumons au fur et à mesure du mois, nos quatre bougies de la couronne de l’Avent… Comment partager ce temps d’Espérance et de paix avec des personnes fréquentant l’accueil du Bernon, à Épernay, de diverses croyances, musulmanes à 80 %, mais aussi chrétiennes : catholiques, orthodoxes, protestantes) ou encore athées…. Quel incroyable mélange de cultures et de religions !

Toutes et tous participent aux mêmes activités, travaillent dur pour comprendre le français, le parler et s’intégrer dans notre société française. Ces personnes, surtout les femmes partagent régulièrement leurs difficultés, et se soutiennent, au jour le jour. Cet accompagnement fraternel des unes envers les autres est primordial pour les aider à tenir dans les épreuves. Elles évacuent leurs angoisses, l’espace d’un après-midi et repartent affronter à nouveau, leurs réalités quotidiennes difficiles.

À l’activité Couture, les langues fonctionnent bien, dans un parler français assez aléatoire, mais obligatoire au vu du nombre de nationalités différentes qui fréquentent ce lieu, venant dAlbanie, du Kosavo, du Maroc, d’Algérie, du Tchad, d’Arménie, du Kazakhstan …

Ensemble, elles se sont interrogées sur la façon de donner un peu de joie à leurs familles durant cette période si particulière du mois de décembre et de confinement.

L’idée de la fabrication de calendriers de l’Avent en tissu est apparue naturellement comme moyen de vivre un temps particulier avec les enfants tous les jours, jusqu’à Noël ou jusqu’à la fin d’année, dans chaque famille. Voici ce que les intéressés en ont dit. Sejrijé explique : « À la Maison pour tous, ils nous donnent un calendrier de l’Avent avec des chocolats. ». Et Frida poursuit : « Les enfants grandissent en France, il faut vivre avec la culture française » . Goula apprécie ces moments de détente partagé : « On a besoin de rire, de s’amuser car tout est très dur en ce moment ». Roza, assure sa religion catholique : « Nous sommes au Secours Catholique il ne faut pas avoir peur de dire le mot catholique : mettre une crèche, un sapin et décorer l’accueil du Bernon. »

La décision a été prise, il a fallu se mettre au travail pour créer neuf calendriers de l’Avent. Cela veut dire 225 petits sacs à coudre et à attacher à une corde qui pourra être accrochée sur un mur au domicile de chaque famille.

Aramays, Arménien, a mis ses compétences dans la réparation de deux machines à coudre. Sonila, Albanaise et couturière, a organisé le travail pour que chacun participe activement.

Les uns ont coupé les tissus, d’autres ont piqué à la machine… quelle fourmilière ! Il a fallu activer la cadence car le jour fatidique d’ouverture du premier pochon arrivait à grand pas !

Une question importante est rapidement venue à l’esprit, celle de savoir quoi mettre à l’intérieur de chaque pochon qui irait dans le sens de leurs réflexions ?

En plus des bonbons, il a été décidé d’y ajouter une petite phrase différente chaque jour, qui apporte une note de joie, de paix, d’Espérance, d’humour, une attention à l’autre. Tout le monde a découpé, rempli, agrafé, accroché.

Nos neuf calendriers de l’Avent ont été enfin prêts pour être offerts à chaque famille !

Imprimer cette page

Portfolio